Un premier écrémage doit être effectué en tenant compte de deux facteurs : le type d’attaque à la disposition de la voiture et l’espace dans lequel le transmetteur FM sera stocké. Ces deux éléments externes, non intrinsèques à l’émetteur proprement dit, sont essentiels pour comprendre quels types d’émetteurs doivent être exclus a priori, car ils ne sont pas pris en charge par votre voiture. Quant à l’attaque, si la voiture dispose de l’entrée auxiliaire, vous devez choisir un émetteur FM doté de cette fonction ; si la voiture, en revanche, ne dispose pas de l’attaque auxiliaire, vous devez vous orienter vers un émetteur FM pour allumer l’allume-cigare. Ceci est essentiel pour évaluer correctement la flexibilité et la longueur du câble de l’émetteur lui-même (s’il ne s’agit pas d’un émetteur FM pour allume-cigare) et la taille de l’émetteur lui-même. Le câble de connexion, s’il existe, doit être suffisamment long et souple pour conduire l’émetteur à l’espace qui lui est réservé, sans compromettre son intégrité ou la qualité de la transmission. Il est également important de savoir où se trouvera l’émetteur FM pour comprendre la taille maximale de l’émetteur à acheter.

La connectivité est-elle importante ?

Par connectivité, nous entendons la capacité de différents systèmes à se connecter et à communiquer entre eux afin d’échanger des informations ; essayons maintenant de comprendre comment ce concept peut être appliqué aux émetteurs FM. Le principe de fonctionnement de ces appareils est très simple : ils utilisent les fréquences FM libres pour diffuser de la musique sur d’autres appareils qui leur sont connectés par le biais de l’autoradio installé dans la voiture. Tout cela est possible grâce à la connectivité Bluetooth, qui permet à ces appareils de communiquer entre eux.2 1er conseil : ces appareils se connectent à une prise auxiliaire ou à l’allume-cigare et, en mode sans fil, “parlent” avec l’autoradio ; si la voiture est équipée d’un port auxiliaire, nous pensons qu’un émetteur FM bluetooth avec prise est le choix le plus fiable pour obtenir la meilleure qualité audio, tant pour la musique que pour les appels.

Emetteur FM pour l’allume-cigare ou à piles ?

Même pour ceux qui sont totalement dépourvus de technologie, l’utilisation d’émetteurs FM ne devrait pas poser de problème car leur fonctionnement est vraiment intuitif et élémentaire. Quant aux anciens modèles, ils doivent souvent être insérés dans l’allume-cigare ; celui-ci devient leur source d’alimentation. Les nouveaux modèles, plus petits, sont en revanche équipés d’une batterie interne, et sont donc beaucoup plus pratiques : il suffit de les connecter à votre smartphone ou à votre lecteur de musique. Les nouveaux modèles sont toutefois rechargés par l’allume-cigare, en utilisant un connecteur spécifique de 12 V, parfois inclus dans le kit, d’autres fois à acheter séparément.

Une fois le collage terminé, vous pouvez allumer l’émetteur FM à l’aide du bouton de mise en marche et régler l’autoradio sur la fréquence imprimée sous l’étiquette de l’émetteur. Immédiatement après, il suffit d’appuyer sur le bouton “Play” de l’émetteur pour écouter la musique. Si l’on veut continuer les morceaux de chanson en chanson, il suffit d’appuyer sur le bouton approprié du même émetteur.3° conseil : choisir la meilleure fréquence parmi celles disponibles après plusieurs essais. En fait, toutes les zones ne seront pas les mêmes et ce n’est qu’après avoir fait plusieurs tentatives de réglage que vous trouverez une fréquence suffisamment bonne pour votre itinéraire habituel.